2017

Prora “le colosse de Rügen”

Prora, complexe balnéaire situé sur l’île allemande de Rügen en mer Baltique. Il a été réalisé par l’organisation de loisirs contrôlée par l’État nazi « Kraft durch Freude » entre 1936 et 1939. L’ensemble architectural, dessiné par Clemens Klotz est long de 4,5 km et comprend 8 blocs identiques construits face à la mer, au coeur d’une nature idyllique. Adolf Hitler voulait en faire « la plus grosse station balnéaire du monde ».

Edifié pour le peuple allemand, le site aurait dû accueillir 20’000 vacanciers dans le but de les divertir, de les ressourcer… La Deuxième guerre mondiale met prématurément fin aux travaux: la plupart des ouvriers ont été enrôlés dans l’armée allemande et l’Etat nazi concentre l’essentiel de ses ressources à l’effort du guerre.

Prora eut diverses affectations : hôpital militaire, hébergement d’urgence pour des réfugiés en 1943, puis zone militaire pour les soldats de l’Armée rouge et ensuite de la RDA. En 1991 le site est enfin ouvert au public.

Aujourd’hui, bien que classé monument historique, le complexe a été vendu à plusieurs promoteurs immobiliers et se transforme à grande vitesse en appartements de haut standing. Les bâtiments construits à deux pas de la plage, entourés d’une végétation abondante, attirent retraités et vacanciers allemands pour la plupart. Pour un prix allant de 300’000 à 600’000 euros il est possible de s’offrir un appartement, là où Hitler avait prévu d’endoctriner en masse le peuple allemand.

Entre ruines, échafaudages, et appartements refaits à neuf, le tout surgissant d’une nature magnifique, le site attire de nombreux visiteurs et ne laisse pas indifférent.

C’est dans cette période de transition que je me suis rendue sur l’île de Rügen pour réaliser cette série photographique.